Fiction ou réalité ?

n pleine action, une nouvelle de Mamadou Faye


Un jour où j'étais de repos, l'ennemi attaqua. L'alarme sonna. J'ai été obligé de prendre mon arme et d'aller sur le champ de bataille pour rejoindre mes camarades dans les tranchées. En regardant devant moi, à l'extérieur des tranchées, je vis un bain de sang, des cadavres éparpillés partout. Mais surtout, je vis les adversaires qui essayaient de traverser pour arriver jusqu'à nous. En visant avec le cadran, j'arrivais à toucher tous ceux qui passaient devant moi. Mais quand un soldat ennemi, armé jusqu'aux dents, arriva près de moi, mon bouton de gâchette se bloqua, je dus lâcher mon arme pour en ramasser une autre. J'avais le choix, car au cours des batailles, j'avais amassé beaucoup d'armes prises à l'adversaire et les avais stockées. Tandis que je cherchais à me relever après avoir pris une autre arme, un soldat du camp adverse tira sur moi et me toucha à l'épaule, je perdis beaucoup de sang. Le capitaine ma rappela à l'ordre en me disant de me baisser et de revenir à la base pour qu'on me soigne. Mais je ne voulais pas abandonner mes compagnons dans cette terrible aventure.
Un peu plus tard, un camarade m'envoya un message écrit qui me demandait que je le suive pour aller aider nos alliés vers l'Ouest. Une heure plus tard, la guerre faisait toujours rage, tout était dévasté autour de nous : il ne restait plus de maisons, ni de verdure. Seules les tranchées que nous avions creusées et les bunkers que nous avions construits pour nous protéger étaient toujours là. Quelques minutes plus tard, le combat cessa. Nous avions remporté la bataille mais pas la guerre, nous avancions étape par étape en partant de Paris.
Mais je n'ai pas eu le temps de terminer mon niveau à « Call of Duty » : le devoir m'appelait ailleurs...dans la réalité.



 

 

ui sont ces fantômes ? une nouvelle de Cindy Ferreira

 

 

Cette histoire se passe en 2008 dans un vieux manoir situé au milieu de la forêt de Forks en Grande-Bretagne.

 


Je m'appelle Ana, j'habite avec ma mère et mon petit frère Seth, dans un coin reculé, loin de toute vie. Notre père est parti à la guerre en U.R.S.S., il y a plus de six mois. Même si je n'ai que 13 ans, je sais très bien qu'il ne reviendra pas. Pour maman et mon petit frère, c'est une réalité qu'ils ne peuvent admettre.
Nous ne recevons presque pas de visites, pour ne pas dire jamais : sans notre père la maison est vidée de toute vie. Pourtant, depuis quelques temps, je sens des présences (je me demande si je ne deviens pas folle). Notre occupation principale, c'est d'étudier la Bible que nous connaissons à présent par cœur. Notre mère dit que c'est le seul moyen pour que « Dieu » nous rende notre père, mais je n'y crois pas vraiment. Depuis qu'il est parti, je me sens vidée de mon âme... D'après la Bible, on ne perd notre âme qu'après avoir péché ou lorsqu'on meurt. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il y a bien des esprits qui errent dans ce vieux manoir. Je pense qu'avant notre installation, il y avait dû avoir des histoires qui pourraient expliquer ces étranges présences. Quoiqu'il en soit, quand j'en parle a maman, elle me dit que je raconte des bêtises pour effrayer mon petit frère. Mais lui a déjà eu à faire a ces fantômes...
Un soir à table, à l'heure du souper (maman veut que nous venions à table bien qu'il n'y ait rien à dire !), Seth s'exclama :
- J'arrive, je suis à table ! »
Je ne compris pas et lui demandai :
- Mais à qui parles-tu ?
- Bah, à Coraline !
- Haha, qui est Coraline ?
- Mon amie imaginaire, j'en ai assez de jouer tout seul.
- Tu veux dire que Coraline est le fantôme ?
- Arrête de me faire peur avec ça, Coraline n'est pas un fantôme !
- Comme tu voudras.
- Maman, je peux sortir de table ?
- Oui, oui, tu peux !
J'attendis qu'il monte puis je sortis de table à mon tour et montai à l'étage pour l'observer. Il était assis devant le vieux miroir de grand-mère, et ce que je vis dans le miroir suscita ma frayeur : deux yeux bleus me fixaient avec malice... Or Seth a les yeux noirs, ce n'était donc pas son reflet. Il se retourna , me contempla avec un objet mystérieux entre ses mains. Il me dit que c'était une télécommande, un objet du futur, et me dit que c'était Coraline qui le lui avait donné. Il me contempla l'air tellement joyeux que je laissais de côté cette histoire de fantômes, jusqu'au jour où Coraline donna un journal à Seth datant de 2008.
Je lus : « La maison soupçonnée d'être hantée par une mère et ses enfants va être exorcisée. ». Les fantômes, ce n'étaient pas eux mais nous.

 

 

 

 

 

 

ungle, une nouvelle de Hamad Béhéri

Depuis le jour de ma naissance, je vivais dans une jungle très particulière. C'était pourtant une jungle qui ressemblait à tout autre jungle, plus particulièrement à celle d'Amazonie, mais d'une superficie moindre. Il s'y trouvait des lions, des tigres et tous les autres animaux que l'on peut rencontrer dans une jungle. Mais celle-ci avait quelque chose de spécial. Les animaux de cette jungle n'étaient guère bien dangereux à mes yeux. Ils ne m'ont jamais attaqué depuis que je vis avec eux. Au contraire, ils étaient mes amis. Un peu comme Tarzan si vous voulez. J'adorais leur faire faire des courses, des petits combats, et quand venais le soir, je m'endormais au milieu d'eux.

Un jour, une voix humaine se fit entendre. C'était une voix de femme. Cette femme s'approcha de moi et me dit : « Tu ne veux pas boire ton biberon, mon chou ? »

 

 

 

 

 

 

ouble-pas, une nouvelle de Tony Ehimegbé 

Le match avait commencé. Dès les premières seconde, je sus que Kobe Bryant allait mettre tous les paniers du match. Comme il fait habituellement. A chaque possession des Lakers, c'était lui qui avait la balle dans ses mains et personne d'autre. Il jouait un match à un contre cinq, personne ne pouvait l'arrêter sur le terrain. Il est monstrueux, c'est mon joueur préféré parmi touts les basketteurs. Il marque son cinquante et unième panier consécutif... et mon frère s'énerva et me dit : « Arrête, Tony, tu ne peux pas jouer au jeu de simulation avec d'autres basketteurs que Kobe Bryant ? »

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×